Menu

Choose your fav song

Listen to the playlist (right) and Vote
 

Who's Online

Nous avons 17 invités en ligne

Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui67
mod_vvisit_counterHier104
mod_vvisit_counterSemaine67
mod_vvisit_counterMois1609
mod_vvisit_counterTout69427
Son et Vidéo

Play List

Video

The Clash - Stay Free (Live)
Hommage à JOE

Leader charismatique du Clash, il fut aussi un grand bonhomme du ROCK.

 



Hommage à JOE PDF Imprimer Envoyer

Joe Strummer

John Graham MELLOR alias STRUMMER (1952-2002)

 

 

On connaissait un putain de camion, on parlera    maintenant  aussi d'un putain de dimanche, le 22 décembre 2002, John Graham Mellor alias Joe Strummer rejoignait le Panthéon des immenses rockers où il doit faire un putain de boeuf avec quelques potes partis avant lui.

Joe, c'était le punk rock militant incarné doublé d'un artiste engagé doté d'un charisme à tout épreuve. On retiendra ses textes "Coup de gueule", ses prises de positions engagées et ses dérapages parfois mal contrôlés.

Promu au rang des Immortels du Rock, Joe a influencé et continue d'influencer des générations de bébés Rock de U2 à The Libertines.

Bref, Joe c'était un mec bien ............. Et il nous manque déjà.

 

Salut Joe and STAY FREE.

 

 

 

 

 

Biographie Joe Strummer

 

21 août 1952 : Naissance de John Graham Mellor à Ankara (Turquie) où son  père est fonctionnaire d'ambassade, ce qui lui vaudra de beaucoup voyager. Pendant  son adolescence, il sera marqué par le suicide de son frère David et formera son premier groupe The Vultures.

1973 : London Town, après avoir quitté l'Art School, c'est l'année "Squatt et manche dans le métro". A l'époque il se fait appeller John Woody (Hommage à Woody Guthrie).

1974 : Premiers pas avec les 101ers (le nom du groupe est le numéro de la rue où ils squattent). 1er concert.

1975 : John Woody devient Joe Strummer.

1976 : Les 101ers sortent leur premier et unique single "Keys to your heart". Rencontre avec Mick Jones et Paul Simonon. En juin, Joe quitte les 101ers et rejoint le Clash, premier concert en juin en première partie des Pistols. La légende est en marche...

1976-1986 : Vie des Clash

1982 : Premiers pas d'acteur dans le film de Scorcese "The King of Comedy". Dommage, son apparition sera coupée au montage !!!

1984 : Mort de son père. Naissance de sa première fille : Jazz Domino.

1986 : Mort de la mère de Joe et naissance de sa deuxième fille : Lola Maybelene. Pas rancunier, il produit le 2ème LP de B.A.D (groupe de Mick Jones) "N°10 Upping Street". Il tourne "Straight to Hell" d'Alex Cox avec les Pogues et Courtney Love.

1987 : Au Nicaragua, il tourne "Walker" film Alex Cox. Il compose même la B.O.

1988/89 : Il forme The Latino Rockabilly War, compose la B.O du film "Permanent Record". Tournée Rock against the Rich. Tourne le film de Jim Jarmusch "Mystery Train". Sortie d'un album solo "Earthquake Weather". "London Calling" est élu meilleur album des 80's.

1991 : Joe remplace Shane Mc Gowan sur la tournée des Pogues.

1995 : Projet musical : Strummerville. Propositions pour la reformation du Clash, refus.

1997 : Dernière apparition dans un film "DocteurChance" de FS Ossang.

1999 : Sortie de "Rock Art and X-Ray Style", 1st LP de Joe Strummer and the Mescaleros.

2000 : Sortie du documentaire sur le Clash "Westway to the World".

2001 : Deuxième album de Joe Strummer and the Mescaleros "Global A Gogo".

22 décembre 2002 : Joe tire sa révérence à 50 piges (Y'a pas de Bon Dieu) mais restera toujours dans nos coeurs.

 

Inspiré de l'article de Garrigos (Rock & Folk février 2003).

 A lire : Article du wsws sur Joe Strummer

 A voir : The future is unwritten

En 2007, Julian Temple réalise cet excellent film-documentaire sans concession sur Joe Strummer.

 

 

  Site officiel du film

 


Mise à jour le Mercredi, 29 Avril 2009 10:11